Embauche: Questions utiles et interdites lors de l’entretien

Le développement d’une entreprise étant lié à l’efficacité de ses collaborateurs, le recrutement exige une attention toute particulière. Car une erreur de sélection coûte cher, si l’on considère le temps investi à former un collaborateur et la perspective d’avoir à renouveler l’exercice sans garantie de succès. Ci-après quelques questions pour vous aider à faire votre choix lors du processus d’embauche.

Un bon recruteur connait en principe à l’avance les questions qu’il posera au cours de l’entretien d’embauche et l’information qu’il recherche dans chacune des réponses verbales ou non verbales qu’il reçoit. Nous avons recensé pour vous les questions fréquemment posées par les recruteurs, pour certaines assez courantes et pour d’autres, parfois plus déstabilisantes.

Lorsque vous invitez un candidat ou une candidate à un entretien d’embauche, vous avez déjà effectué une présélection parmi les dossiers reçus. L’entretien doit vous permettre de vous faire une impression globale de l’aptitude professionnelle et personnelle du candidat par rapport au profil préalablement défini.   Pour vous y aider, voici quelques questions portant sur le motif de la candidature:

Les questions posées par les recruteurs

  • Qu’est-ce qui vous a poussé à faire acte de candidature pour ce poste?
  • A votre avis, qu’est-ce qui pourrait être différent ou mieux à ce poste par rapport à celui que vous occupez actuellement (ou que vous occupiez)?
  • Quels sont vos objectifs professionnels et personnels? Quelles sont vos ambitions dans cinq ans (fonction, titre, responsabilités)?

Et quelques questions concernant la formation et l’expérience professionnelle du candidat:

  • Quelles sont les expériences professionnelles dont vous bénéficiez qui sont susceptibles de vous être utiles à ce poste?
  • D’une manière générale, quels sont vos points forts au plan professionnel? Et vos points faibles?

S’il s’agit d’un poste de direction, vous pouvez compléter l’entretien d'embauche par les questions suivantes:

  • Quelles expériences avez-vous faites dans le domaine de la gestion du personnel?
  • De quelle manière souhaitez-vous être dirigé? Quel est votre style de direction?

Et puisqu’il ne faut pas négliger les compétences sociales, ces questions vous permettront de mieux cerner votre candidat sur ce point:

  • Est-ce que vous travaillez mieux seul ou en équipe?
  • Quel est le climat de travail dans l’entreprise/dans l’équipe où vous travaillez (où vous avez travaillé)?

Les documents de candidature sont aussi révélateurs du parcours professionnel de votre candidat. Leur examen permet de mettre en lumière des contradictions et des lacunes, par exemple des changements de place fréquents, des études interrompues ou des périodes d’inactivité.

N’hésitez pas à questionner votre candidat sur ses expériences passées:

  • A l’issue de votre formation, vous avez changé d’orientation et opté pour un autre secteur d’activité. Pourquoi?
  • Est-ce que vous pensez avoir toujours effectué les bons choix? Si vous deviez tout recommencer sur le plan professionnel, que feriez-vous différemment?

Et pour conclure l’entretien, demandez-lui:

  • A votre avis, pourquoi devrions-nous précisément choisir votre candidature?

Entretien d’embauche – Les questions interdites

Selon les termes de l’article 3 de la loi fédérale sur la protection des données: «Les informations qu’un employeur n’est pas autorisé à demander et à collecter concernent les opinions, activités religieuses, philosophiques, politiques ou syndicales, la santé, la sphère intime, l’appartenance à une race, les mesures d’aide sociale, les poursuites ou sanctions pénales et administratives. L’employeur ne peut poser que les questions qui sont en lien direct avec la prestation de travail».

Il est donc interdit de demander des renseignements relatifs à la vie privée et n’ayant aucun rapport avec les compétences professionnelles. Mais il en est autrement si ces questions relèvent directement du poste mis au concours.

Un recruteur est notamment en droit de savoir si le contrôleur de gestion ou le comptable qu’il veut engager n’a pas été condamné pour vol ou si la personne qui se présente pour le poste de chauffeur n’a pas commis d’infraction à la circulation routière.

Un employeur peut également exiger un certificat ou un examen médical. Le médecin est toutefois en droit de communiquer uniquement les informations permettant de déterminer si le candidat est apte ou non à exercer l’activité concernée, sans autres détails, sous peine de violer le secret médical.

Quant à demander à une femme si elle a l’intention d’avoir des enfants prochainement, cela n’est autorisé que lorsqu’elle se présente pour un poste de mannequin ou de danseuse, ou si l’activité envisagée s’avère nocive pour une femme enceinte. Dans tous les autres cas, il faut s’abstenir de questionner une candidate sur ses projets de maternité.

Vous êtes ici : Accueil Informations pratiques